Vous êtes ici : > Stationner avec un camion ou une location utilitaire, quels tarifs, quelles règles ?

Stationner avec un camion ou une location utilitaire, quels tarifs, quelles règles ?

Stationner avec un camion ou une location utilitaire, quels tarifs et quelles règles ?

Renseignez-vous sur les règles de stationnement applicables dans la ville, dans laquelle vous allez emménager. Et pensez à bien respecter les règles de stationnement pour ne pas être contraint de devoir payer un forfait post-stationnement, qui peut se révéler onéreux.

Le forfait post-stationnement (FPS), une nouvelle donne à bien connaître

Même lorsque vous louez un utilitaire pour déménager ou pour transporter un iobjet encombrant, un de vos objectifs reste identique que celui de tous les autres automobilistes : ne pas vous faire verbaliser. Vous cherchez en effet à ne pas alourdir la facture de cette location utilitaire, en vous voyant infligé une amende pour une violation des règles du code de la route ou des règles de stationnement.

Et en matière de stationnement, vous devez désormais connaitre les règles définissant le forfait post-stationnement, le FPS. Ce forfait a remplacé l’ancienne amende de stationnement depuis le 1er janvier 2018. Le principal changement lié à l’instauration du FPS correspond au transfert de compétences, puisque ce sont les municipalités ou les collectivités locales, qui ont désormais la responsabilité de ce FPS. Parce que les collectivités ont la responsabilité de définir une politique de mobilité à l’échelon local, les autorités publiques leur ont donc transféré le pouvoir de définir les règles et donc les montants des contraventions pour le FPS.

Le stationnement, des règles de plus en plus ciblées avec un contrôle de plus en plus important

Aujourd’hui, les collectivités locales peuvent donc définir les zones de stationnement payant mais aussi définir des tarifs distincts pour chacune de ces zones. Les règles applicables ne sont plus uniformes bien au contraire, et si certaines villes se sont engagées dans la voie de la gratuité totale et pour tous sur tout le territoire de leur commune, d’autres ont en revanche durci les règles de stationnement.

Dans tous les cas, puisque les collectivités locales ont le pouvoir de gérer ce stationnement payant sur voirie, elles ont en outre le pouvoir de dresser les amendes en cas de non-paiement ou de paiement insuffisant. Et comme ces collectivités locales sont au plus près de leurs concitoyens, les moyens de contrôle se sont multipliés. En d’autres termes, il est devenu difficile de se dispenser du paiement des droits de stationnement, au risque de devoir payer le FPS, correspondant à l’amende d’antan.

Stationner une location d’utilitaire en centre-ville, des tarifs à budgéter

Si vous avez loué un utilitaire pour déménager, ce camion de déménagement sera, dans la pluparyt des cas, stationné sur la voie publique et devant votre nouveau logement. Il vous faudra donc vous acquitter du paiement des droits de stationnement sous peine de vous voir infligé un FPS. Et dans certaines communes, le montant de ces « amendes nouvelle génération » peut être prohibitif, alors renseignez-vous avant de prendre possession de votre utilitaire.

Sachez enfin que si votre location d’utilitaire fait l’objet d’un constat de non-paiement de stationnement, l’entreprise vous ayant loué ce camion de déménagement sera tenu de dévoiler votre identité. C’est donc bien à votre domicile que vous recevrez le forfait post-stationnement, que vous pourrez choisir de payer rapidement (en moins de 5 jours) pour bénéficier d’un tarif minoré. Attention, car si vous tardez à payer ce FPS, un montant majoré pourra vous être appliqué à partir d’un non-paiement dans les 3 mois.

A Mulhouse ou à Arles, le non-paiement de votre stationnement peut être sanctionné d’une amende de 40 € et pourra même s’élever à 45 euros dans certaines zones de Saint Malo. A Paris, dans la zone 1, le FPS a été fixé à 50 € et même à 60 € à Lyon.